Céleri Branche pour le lapin

Céleri pour le lapin


Le céleri branche en pratique pour le lapin

Cette belle plante fait partie des mets préférés de nos lapins. Et pour cause ! Avec ses longues fibres croquantes, ses tiges juteuses, ses feuilles pleines de saveur, nos compagnons ne s’y sont pas trompés : c’est un légume idéal pour eux !

D’une teneur modérée en calcium (48,4 mg pour 100g), il peut être donné régulièrement. Attention toutefois aux lapins ayant des problèmes dentaires : il faudra alors couper la tige en petits tronçons, sans quoi ses longues fibres ne pourront être sectionnées par notre ami, et ne pourront alors pas être digérées, occasionnant au passage des désagréments intestinaux.

Voir la composition détaillée

Origine du céleri branche

On trouve trace de sa culture un millénaire avant notre ère, que ce soit en Chine, en Egypte ou sur le pourtour méditerranéen. Il était alors bien différent du céleri branche que nous connaissons aujourd’hui, et ressemblait plutôt à un aromate de petite taille.

D’abord désigné sous le nom d’ache, dérivé du latin apia et signifiant « qui croit dans l’eau », on adoptera son nom définitif de céleri au cours du XVIIème siècle. Venant du lombard seleri, lui-même issu du latin selenon, ce nom faisait référence à l’influence de la lune (sele) sur sa croissance. Ce changement de dénomination correspond d’ailleurs au moment où furent sélectionnés des cultivars plus proches du céleri branche que nous connaissons : tiges développées, épaisses, fibreuses et charnues.

Le nom apia ne vous est pas inconnu ? C’est parce qu’il est toujours utilisé pour désigner la famille de l’espèce : les apiacées, parmi lesquels on retrouve la livèche, le persil et la carotte. Vous comprenez mieux l’attrait de notre ami lagomorphe pour celui-ci ? 😉

Conservation du céleri branche

Une fois coupé, le céleri ne se conserve malheureusement que quelques jours au réfrigérateur.

Une astuce peut cependant vous aider à le conserver quelques jours supplémentaires : immédiatement après achat, recoupez les tiges d’un ou deux centimètres et mettez-les dans un verre avec un peu d’eau. Placez-le dans votre cuisine, à la lumière, pour lui permettre de conserver sa belle couleur.

Cru, il ne supporte malheureusement pas la congélation, et cuit, il ne présente plus d’intérêt pour notre lapin. Aussi vaut-il mieux en acheter régulièrement de petites quantités afin d’éviter le gâchis !

Recette avec du céleri branche pour humains

Il se consomme volontiers cru, coupé en tronçons et débarrassé de ses longues fibres à l’aide d’un épluche-légumes. Essayez avec un houmous maison ou un tzatzíki, c’est un délice !

Vous le préférez cuit ? Qu’à cela ne tienne, voici une recette aux douces saveurs asiatiques à essayer de toute urgence !

Céleri sauté aux graines de sésame (pour 2 personnes)

Ingrédients : 4 à 8 branches de céleri (selon votre appétit), graines de sésame, 1 càs d’huile de sésame, 2 càs de miel (ou de sucre), 2 càs de sauce soja (tamari) et 1 càs de saké (facultatif).

Mettez les graines de sésame dans une poêle et faites chauffer le tout à sec et à feu vif quelques minutes. Retirez du feu, et écrasez grossièrement les graines. Réservez.

Retirez les plus grosses fibres du céleri à l’aide d’un épluche-légumes, puis coupez-le en tronçons d’environ 5 cm.

Faites chauffer l’huile de sésame dans la poêle à feu vif, et faites-y revenir le céleri.

Ajoutez la sauce soja, le miel (ou le sucre) et le saké. Laissez cuire jusqu’à évaporation du liquide.

Servez parsemé des graines de sésame torréfiées et écrasées précédemment.

Et n’oubliez pas, bien sûr, de conserver quelques belles tiges crus pour votre ami à grandes oreilles !

Saisonnalité du céleri branche

Vous en trouverez toute l’année sur les étals, mais il se récolte d’août à décembre pour ceux cultivés en France et en plein champ. C’est donc la période à privilégier pour votre consommation afin de garantir un circuit court, un légume frais et plein de vitamines !