Bien-être du lapin

Comment et pourquoi le lapin marque son territoire ?

Quel est le rôle de ce marquage de territoire ? Pourquoi les lapins s’adonnent-ils à cette activité ? On vous explique tout dans cet article.

Le lapin est un mammifère herbivore particulièrement reconnaissable avec ses grandes oreilles et à sa petite queue touffue. Du lapin de garenne au lapin domestique, ces mammifères partagent une manière de s’exprimer et de se comporter. Ainsi, les lapins, qu’il s’agisse de mâles ou de femelles, marquent leur territoire de manière naturelle. Pour ce faire, ils utilisent leurs trois types de glandes :

  • celles situées sous le menton,
  • celles placées de chaque côté de l’anus
  • les glandes inguinales. Ces glandes sont situées de chaque côté du pénis ou de la vulve, sous la forme d’un repli de peau.

Marquage de territoire et propreté : deux aspects à distinguer

Les personnes ayant adopté un lapin doutent souvent fortement du fait que ce dernier soit propre naturellement puisque le leur fait ses besoins partout et dans le moindre recoin. Il est important de bien différencier la propreté du lapin et le marquage de son territoire.

Parfois, un lapin ayant un fort instinct de marquage de territoire peut transformer votre habitat en urinant partout. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas propre. En effet, sous l’effet des hormones ou du stress, votre lapin peut rapidement devenir obsédé par le marquage de son territoire. Il s’agit pour lui d’un moyen comme un autre de se rassurer en intégrant parfaitement que cet endroit est le sien. Après la visite d’inconnus ou la venue de nouveaux animaux, ce comportement est parfaitement normal. Son objectif est de baliser le terrain sur lequel il considère avoir un pouvoir de commandement et de faire passer le message aux autres. A l’instar du lapin de garenne qui dépose des petits tas de crottes ou lance des jets d’urine, le lapin domestiqué marque son territoire.

Si vous avez un lapin stérilisé qui vit dans un environnement adapté à ses besoins, vous vous rendrez  compte qu’il ne marque pas son territoire intensément, hormis par de légers coups de menton. En effet, ce dernier est bien dans sa peau et ne ressent alors pas le besoin de se rassurer. Il ne craint pas les rivaux ni les prédateurs.

Marquer son territoire : un signe d’affirmation

Pour marquer leur territoire, les lapins utilisent principalement leur sens olfactif.
Les lapins aiment marquer leur territoire afin de s’affirmer et de faire passer un message aux autres lapins et animaux. Grâce aux trois glandes qu’ils possèdent, structures visibles ressemblant à de petites poches, les lapins se frottent contre des objets ou sur des sujets qu’ils considèrent être de rang inférieur. De cette manière, les lapins affirment leur position de dominance et de commandement sur les autres membres du groupe.
Pour les lapines femelles, il peut aussi s’agir d’un moyen de marquer leurs petits et ainsi de les reconnaître plus facilement. Si elles croisent un petit qui n’a pas la bonne odeur, elles en concluent qu’il ne fait pas partie de leur colonie. Elles peuvent alors les attaquer et les tuer.

En conclusion, il est inutile d’utiliser des répulsifs car ce problème est comportemental, il réclame alors une réponse adaptée de votre part. Une éducation suivie, des « NON » répétés feront que sur la durée votre lapin devrait cesser ses marquage intempestifs si son contexte de vie est rassurant. Les répulsifs de type vinaigre blanc n’ont aucun effet sur le lapin et bien souvent ils les poussent même à uriner encore plus. La stérilisation, en diminuant significativement le comportement sexuel, diminue également l’instinct de marquage et le désir de domination. Elle contribue donc à stopper ce type de comportement de marquage chez le lapin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *