Bien-être du lapin, Santé

Lapin et coup de chaleur : nos conseils

Nos conseils pour éviter les coups de chaleur du lapin

Lapin et chaleur : attention danger !
Le lapin craint les coups de chaleur, il est très important de le protéger dès qu’il fait chaud.

Le lapin est un animal qui supporte mal les chaleurs élevées, en effet il a une capacité d’adaptation réduite, ce qui le rend vulnérable, la prévention est donc essentielle pour éviter le coup de chaleur qui peut lui être fatal !
Contrairement à nous, humains, le lapin a peu de moyens comme nous le verrons pour éliminer la chaleur, il faut donc éviter de le mettre dans une situation qui sera difficile à gérer pour lui.
Nous vous proposons à travers cet article complet

  • Les moyens de garder votre lapin au frais
  • Comprendre comment le lapin s’adapte à la chaleur
  • Reconnaitre les signes d’alerte
  • Coup de chaleur du lapin, comment se fait la prise en charge ?

1 – Comment garder votre lapin au frais ?

Nos conseils pour protéger le lapin de la chaleur

Des conseils simples permettent de prévenir le coup de chaleur, offrez à votre lapin, un environnement frais dès qu’il fait chaud

Il faut surtout avoir du bon sens et être vigilant : il faut que votre lapin soit toujours dans un endroit frais et ventilé. Il faut donc appliquer pour lui, ce qui nous est conseillé pour nous, en été :

A – Un environnement adapté pour éviter le coup de chaleur du lapin

  • Une pièce fraiche
    Fermeture des volets, ventilation des pièces, pas d’exposition directe du soleil.
    Préférez mettre votre lapin dans la pièce la plus fraiche de votre maison ou de votre appartement.
    Si votre lapin est à l’extérieur, il doit être à l’ombre.
    L’ombre de la verdure apporte de la fraicheur.
  • Un sol frais
    Un sol en carrelage, ou en marbre apportera de la fraicheur, il faut donc privilégier ce type de revêtement au sol, par exemple dans la salle de bain.
  • Un morceau de carrelage frais
    pour qu’il puisse s’allonger. Vous pouvez même en avoir 2 et en conserver 1 au réfrigérateur et les alterner. Attention, si cela est au congélateur, de ne pas le bruler avec le froid.
  • Une bouteille congelée ou un pack congélation
    entourée d’une serviette, pour que votre lapin puisse s’y coller et trouver de la fraicheur. Attention pas de contact direct avec un objet congelé.
  • Ventilateur ou climatisation
    Elle peut être très utile si elle reste modérée, pas trop froide, et pas dirigée directement vers le lapin.
Un carrelage frais est idéal pour lutter contre la chaleur

Mettez à la disposition de votre lapin un carrelage frais, pour qu’il puisse s’allonger. C’est simple et efficace en cas de forte chaleur !

B – Alimentation adaptée

Il ne faut surtout pas changer d’alimentation de façon radicale, mais plutôt l’équilibrer pour lui permettre la meilleure adaptation à la chaleur.
Au moment d’un coup de chaleur, ce n’est pas le bon moment pour introduire de nouveaux aliments pour votre lapin, donc soyez prudents, pas trop de changements.
On gardera une alimentation à base de foin et de verdure. Les aliments doivent être à température ambiante.

Les fruits

Pour votre lapin en été, en petites quantités vont lui apporter de l’eau et de la fraicheur.
Privilégier les fruits qui ne comportent pas trop de sucre.

Ceux-ci ne devraient pas représenter plus de 10% de l’alimentation (environ 1 cuillère à café par kg de poids corporel par jour).

  • Pomme (toute variété, sans tige ni graines)
  • Cerises (toute variété, sans les noyaux)
  • Poire
  • Pêche
  • Nectarine
  • Abricot
  • Prune (sans les noyaux)
  • Kiwi
  • Papaye
  • Mangue
  • Baies (tout type)
  • Groseilles
  • Ananas (retirer la peau)
  • Banane (enlevez la peau, pas plus d’environ 2 tranches par jour pour un lapin de 2 kg)
  • Melon
  • Pastèque

Les herbes médicinales pour le lapin

Les herbes peuvent apporter une meilleure adaptation, mais bien entendu, elles ne remplaceront jamais une pièce fraiche et une température adaptée.
Pour une bonne thermorégulation, Il est possible de lui fournir des plantes et herbes médicinales ou aromatiques suivantes :

  • La mélisse citronnée (Melissa officinalis),
  • L’oseille commune (Rumex acetosa),
  • Les feuilles de fraisier (Fragaria sp.),
  • Le grand plantain (Plantago major)
  • Le rumex à feuilles obtuses (Rumex obtusifolius)

C – Hydratation

  • Eau : de l’eau fraiche en permanence, mais pas glacée
    renouvelée au moins 2 fois par jour, pour lui permettre de s’hydrater. Elle doit être toujours propre, dans une coupelle, éviter les systèmes avec biberon.
  • Si votre lapin ne boit pas beaucoup, vous pouvez lui mouiller sa verdure, pour lui faire ingérer plus d’eau. Les aliments doivent rester propres, et ne pas macérer.

2 – Comprendre comment le lapin s’adapte à la chaleur

L’adaptabilité du Lapin à la chaleur est très faible, car il a peu de moyens d’adapter son corps et de dissiper la chaleur. Il a une faible tolérance à la chaleur.
la température idéale pour un lapin est de 21° et dans la nature, il vit dans un terrier, avec une humidité importante, proche de 100%. Dès une température extérieure de 28° il va commencer à souffrir de la chaleur. La température doit toujours être pondérée dans un sens ou un autre selon l’humidité, la ventilation…. Mais globalement, dès 28° vous devez être très attentifs et mettre en place des mesures de protection.

La température ambiante pour un lapin ne doit pas dépasser 28 degrés

Le lapin a une faible adaptabilité à la chaleur, dès 28 degrés, il va souffrir, et rapidement il risque de ne plus pouvoir s’adapter et faire un coup de chaleur

 

Nos conseils pour protéger le lapin de la chaleur

Le lapin a peu de possibilités de s’adapter à la chaleur, les oreilles largement vascularisées et l’hyperventilation sont les plus efficaces, mais deviennent vite limités si la température monte trop…

Le lapin a plusieurs moyens de s’adapter a la chaleur, mais contrairement à l’homme, ses moyens sont très limités.

Glandes sudoripares

Elles sont limitées chez le lapin à la région des lèvres, c’est donc très limité comme moyen de baisser la température. Vous pourrez voir des petites gouttes de sueur perler au niveau de la bouche. C’est un signe que votre lapin souffre de la chaleur.

Passage de l’air à travers la cavité nasale

La cavité nasale possède un système sophistiqué de lames osseuses enroulées qui sont drainées par de nombreux petits vaisseaux sanguin). Le passage de l’air à travers ces lames fines permet de refroidir le sang. Ce système est efficace chez les lapins de taille moyenne et grande, mais pas chez les nains et les jeunes.

L’hyperventilation,

L’hyperventilation ou halètement qui est une accélération de la fréquence de la respiration. La respiration est plus courte et fait ainsi évaporer l’eau. Elle permet d’humidifier l’air dans les poumons, et, ainsi, de faire descendre la température. Le lapin va donc respirer plus vite lorsqu’il fait chaud.

Les oreilles

Les lapins du desert ont de grandes oreilles pour dissiper la chaleur

Les lapins du désert ont de grandes oreilles pour dissiper la chaleur. La vascularisation des oreilles du lapin permet de le rafraichir

Les oreilles jouent un rôle important dans la régulation de la température du lapin. Elles disposent d’un réseau vasculaire important. Lorsqu’il fait chaud, les vaisseaux se dilatent (vasodilatation), le sang est donc sur une plus grande surface de l’oreille. Par radiation de la chaleur et par évaporation, la température va baisser. En balançant lentement d’avant en arrière le lapin va refroidir le sang, qui repart plus frais et va ainsi refroidir l’organisme. Certains lapins qui ont de très grandes oreilles auront une meilleure ventilation, d’autres comme les lapins Béliers, ne bénéficient quasi pas de ce mécanisme de régulation.

Les oreilles des différentes races de lapin

Les lapins ont des oreilles avec des formes et des tailles très différentes. plus elles sont grandes, plus le lapin va s’adapter à la chaleur.

3- Reconnaitre les signes d’alerte du coup de chaleur du lapin

  • Une température intérieure de 28° ou plus
    Regardez le thermomètre dès que vous approchez 28° vous devez savoir que le danger existe, et vous devez prendre tout de suite les mesures de protection.
  • Votre lapin change son comportement, il se cache, bouge peu… cela indique que l’environnement n’est pas confortable, et qu’il ne se sent pas bien
  • Sa respiration est plus accélérée que d’habitude, il se met en hyperventilation
  • Vous voyez des gouttes de sueur près des lèvres

4- Le coup de chaleur du lapin : prise en charge

La prévention

Le traitement du coup de chaleur doit être avant tout préventif. Adopter les conseils simples et cela devrait normalement vous éviter tout problème.

Coup de chaud sans signes de gravité

Votre lapin souffre, et commence à respirer plus vite, et présente les premiers signes d’un coup de chaud

  • Il faut le mettre dans un lieu tranquille, plus adapté, frais, avec de l’air
  • Rafraichir ses oreilles avec un linge humide et frais, de façon délicate, recommencer plusieurs fois la manœuvre
  • Entourer une bouteille très fraiche d’un linge humide, et le mettre contre le lapin
  • L’objectif est de le rafraichir, mais pas de façon brutale

Coup de chaud avec signes de gravité

C’est une urgence médicale,
il faut immédiatement envisager le transfert vers un vétérinaire.
Mettre délicatement le lapin, dans une cage de transport, avec une bouteille fraiche entourée de linge humide.

Il faut savoir que c’est une situation grave si le coup de chaleur est important.

Sur place, le vétérinaire va faire un examen et entreprendre un traitement adapté, en général, réhydratation avec perfusion et équilibrage des fonctions vitales.
Un des risques importants est une arythmie et un arrêt cardiaque. L’objectif sera donc de rétablir et stabiliser les fonctions vitales.

Les mécanismes physiologiques de régulation de la température sont très complexes. Ils sont gérés, au niveau du cerveau par l’hypothalamus. Ce centre nerveux va recevoir des informations et réagir en fonction d’un certain nombre de possibilités, mais qui sont limitées comme on l’a vu. Lorsque la température augmente, cela va augmenter la consommation d’oxygène, le corps va s’adapter en augmentant la fréquence respiratoire et cardiaque. Des gouttelettes de condensation d’eau vont se former au niveau des narines et du philtrum (ligne verticale entre le nez et les lèvres), avec parfois une sécrétion nasale séreuse (liquide transparent).
Très vite si la température n’est pas stabilisée, il y a un risque élevé de décompensation. Ils vont être liés à une déshydratation et une défaillance du fonctionnement des organes. Les signes de gravité sont alors un lapin qui devient apathique, prostré. On peut observer des signes de cyanose, de saignement des muqueuses, le lapin va présenter des troubles de la coagulation, une défaillance des organes vitaux, et réagit de moins en moins. Dans ce cas, c’est une grande urgence avec un pronostic vital engagé. Une consultation vétérinaire en urgence est nécessaire.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • il ne faut pas paniquer, car cela rajoute encore du stress à votre lapin. Pas de cris ni mouvements brusques. La première chose à faire est de mettre votre lapin dans un endroit frais et aéré.
  • Rafraichir trop brutalement votre lapin, comme le mettre sous un ventilateur ou une climatisation, encore moins le mettre devant le réfrigérateur, porte ouverte !
  • Le baigner dans de l’eau, car non seulement on ne mouille pas les lapins, mais vous risquez de lui faire subir un stress fatal
  • Lui éviter tout stress, s’il fait trop chaud, le laisser au calme, tranquille.

Le coup de chaleur du lapin en conclusion

Vous l’avez compris, il faut tout faire pour éviter le coup de chaleur car le lapin s’adapte mal à la chaleur, il convient avant tout d’éviter qu’il en souffre. Il faut être extrêmement vigilant dès que les températures augmentent, et mettre votre lapin dans un endroit frais et confortable. La prise en charge et le traitement une fois le coup de chaleur constitué sont compliqués et la vie du lapin est menacée, donc de la prévention avant tout pour protéger votre lapin !

Article rédigé par le Dr Michel Bensadoun, dit « John le doc »
Docteur en médecine (humaine)
Diplômé de la faculté de médecine de Paris-Necker
Expert en communication scientifique
Co-fondateur de Rabbits World

Un commentaire sur “Lapin et coup de chaleur : nos conseils

  1. Chantal dit :

    Super article, très intéressant ! j’ai des cochons d’Inde et peu de documentations donc je puise sur votre site ☺ j’ai appris plein de choses que je mets en place. Merci Docteur et merci à Rabbits World

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom du lapin Sexe Couleur dominante Race Date de naissance Photo
1