Bien-être du lapin, Voyages

La trousse à pharmacie de votre lapin

La trousse à pharmacie de votre lapin

Comme pour nous, notre lapin doit avoir sa propre trousse à pharmacie. En cas de problème, vous devez avoir tous les accessoires nécessaires à portée de main afin d’effectuer les premiers soins en attendant d’aller chez votre vétérinaire.

Il est bien clair que l’automédication est absolument déconseillée seul un professionnel pourra apporter les soins utiles à la guérison de votre lapin.

  

Que faut-il avoir dans sa trousse à pharmacie ?

(A la maison ou lors des déplacements, liste non exhaustive.)

  • Le carnet de santé de votre animal avec toutes les informations nécessaires, vaccins, maladies, poids. Le nom et les coordonnées du vétérinaire traitant.
  • Désinfectant
  • Biseptine, nettoie et désinfecte les plaies, aide à la cicatrisation, ne pique pas.
  • Bétadine jaune, antiseptique, évite les infections.
  • Alcool pour désinfecter les ustensiles ou le thermomètre.
  • Des compresses de préférence stériles à appliquer sur la plaie.
  • Du sparadrap pour maintenir la compresse.
  • Des seringues (sans aiguilles), je conseille celles de 1 ml qui sont plus adaptées à l’administration de médicaments (à placer entre les incisives et les prémolaires puis injecter le médicament tout doucement) et une de 10 ml pour le gavage.
  • Une paire de ciseaux à bouts ronds pour couper les poils.
  • Une paire de ciseaux pointus pour les interventions plus précises mais attention, la peau du lapin étant très fine et fragile soyez très vigilants avec ce genre d’intervention !
  • Un thermomètre digital souple + lubrifiant style vaseline pour aider à l’introduction dans l’anus de votre lapin. Attention si ce geste vous paraît difficile attendez d’être chez votre vétérinaire. Le lapin pouvant bouger cela lui occasionnerait des blessures internes.

Pour information la température corporelle du lapin se situe entre 38,5° et 39,1° donc considérez que votre lapin sera fiévreux à partir de 40°.

  • Du sérum physiologique pour nettoyer les yeux qui coulent.
  • Un coupe griffe (attention couper millimètre par millimètre, en cas de saignements on doit désinfecter l’ongle et appliquer de la farine afin de stopper l’hémorragie). Ou vous pouvez profiter d’une visite chez votre vétérinaire pour faire faire une petite manucure à votre lapin. La mienne le fait gratuitement 😉
  • Une brosse afin d’enlever les poils morts, je conseille la brosse Foolee
  • Des cotons tige pour soigner des endroits plus difficilement atteignables.
  • Tire tique comme son nom l’indique, pour enlever les tiques.
  • Une bouillotte en cas d’hypothermie.
  • Une serviette pour maintenir les petits lapins récalcitrants

Liste de médicaments ou compléments alimentaires utiles pour les premiers soins

  • Feligastryl ou Emeprid, traitement oral des troubles digestif dus à l’absorption de poils. (Arrêt du transit)
  • Papaya Support de la marque Oxbow, friandises élaborées à partir de papaye et d’ananas déshydratés en vente dans votre Rabbits Concept Store. Les enzymes contenues dans ces fruits participent à la prévention des boules de poils dans l’estomac de nos petits lapins.
  • Critical Care, poudre déshydratée pour herbivores, s’utilise si votre lapin ne veut plus s’alimenter. Pour le gavage, rajouter de l’eau chaude à la poudre, faire une purée qui sera donnée à la seringue. Dans ce cas-là, utiliser une grosse seringue (sans aiguille !) afin de ne pas obstruer l’embout. En vente dans votre Rabbits Concept Store.
  • Digestive Support de la marque Oxbow, complément alimentaire contenant des fibres longues et diverses pour aider au soutien de la santé digestive de nos compagnons.
  • Rongeur Digest (probiotique, complément alimentaire pour réguler la flore digestive) en cas de crottes molles.
  • Nervosyl contre le stress des déplacements, voyages visites chez le vétérinaire ou en cas de problème relationnel.
  • Arnica (homéopathie) après une intervention chirurgicale, un choc, hématome ou fracture.

En conclusion, si l’administration de ces médicaments se transforme en séance de catch avec votre lapin, sachez qu’il est possible de les mélanger à de la nourriture, purées de légumes assez liquides ou compotes de fruits (pas la banane qui constipe). Les jus de fruits non sucrés mélangés à l’eau sont aussi recommandés en cas d’arrêt du transit (notamment l’ananas et la papaye) pour obliger le lapin à bien s’hydrater.

Mais je ne le répèterais jamais assez, un lapin qui est prostré, un lapin qui ne s’alimente plus ou qui ne fait plus ses crottes est en souffrance, donc le premier réflexe à avoir : CONTACTER LE PLUS VITE POSSIBLE SON VETERINAIRE ! Les minutes comptent !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *