Protection

Acheter ou adopter un lapin ?

Acheter ou adopter un lapin ?

Faut-il plutôt acheter un lapin en animalerie ou bien l’adopter ? Cette question revient bien souvent quand il s’agit de prendre un nouvel animal dans la famille, qui plus est quand il s’agit d’un lapin. Il existe de multiples raisons qui expliquent qu’il est préférable d’adopter un lapin plutôt que d’en acheter un. Alors que Noël arrive à grands pas beaucoup d’entre nous sont tentés d’offrir un petit lapin à leur enfant, l’achat en animalerie sera ce qu’il y a de plus rapide hélas par expérience de nombreux lapereaux décèdent très rapidement après l’achat ou sont porteurs de maladies respiratoires. Il est bon également de savoir qu’accueillir un animal dans une famille n’est pas un acte anodin, il doit être murement réfléchi. Avons-nous le budget pour l’entretenir correctement ? Avons-nous les moyens d’aller chez le vétérinaire Nac si notre lapin est malade ? Il faut savoir qu’un lapin vit de nombreuses années donc l’acte d’adoption et de préférence en refuge est très important.

Pour sauver les lapins abandonnés

En vous rendant dans une association ou à la SPA pour adopter un lapin, vous permettez à un petit animal d’être sauvé de l’abandon. Parfois abandonné par ses précédents humains dans la nature ou jeté à la rue, le lapin se retrouve dans des refuges surpeuplés. En adoptant dans un endroit comme un refuge par exemple, vous donnez en quelque sorte une seconde vie à cet animal plutôt que de le laisser seul dans une cage de trop longs mois.

Pour libérer une place dans le refuge

En adoptant un lapin dans un refuge plutôt que d’en acheter un, vous permettez à un autre animal d’être sauvé plutôt qu’euthanasié par exemple. En effet, nombreux sont les animaux qui sont euthanasiés lorsqu’ils sont jugés non adoptables, dangereux ou malades. Les refuges manquent souvent cruellement de budget afin de faire face à cet afflux toujours plus important d’animaux, et notamment de lapins. Il faut savoir que le lapin détient un triste record celui d’être l’animal le plus abandonné en France ! La plupart des gens passeront leur chemin en voyant un lapin sur le bord d’une route pensant que c’est un animal sauvage cependant souvent ce sont des animaux domestiques qui ont été abandonnés. En adoptant votre petit animal dans un refuge, vous libérez donc une place pour un autre animal domestique qui pourra à son tour faire l’objet de soins et être recueilli dans de bonnes conditions.

Pour défendre la cause animale

Le marché de la vente des animaux domestiques est un marché très lucratif. En achetant votre lapin dans une animalerie, vous contribuez à soutenir une économie du chiffre, déshumanisante qui favorise la rentabilité et l’achat d’autres êtres vivants, en les réduisant souvent en de simples accessoires de mode. Acheter un lapin revient en quelque sorte à faire son shopping parmi une palette de petits êtres  qui ne demandent qu’à être traités correctement et avec dignité. Acheter un lapin c’est aussi soutenir une économie qui considère comme moral de donner un animal à une personne sans même s’intéresser à ses motivations ni à ses capacités à en prendre soin.

Pour avoir un lapin en parfaite santé

S’il est une chose que certaines entreprises de vente d’animaux vous cachent, c’est bien le véritable état de santé de l’animal. En effet, afin de s’assurer de meilleurs rendements, les bébés lapins sont souvent séparés très tôt de leur mère avant d’être sevrés. En effet, certains considèrent que prendre soin d’un bébé demande une trop grande énergie, or la maman doit rester en forme le plus longtemps possible pour produire d’autres bébés. En outre, plus le lapin est jeune et plus il est « vendable » puisque mignon et petit. Or, une séparation précoce a des effets parfois dévastateurs sur le petit animal. Les plus vulnérables d’entre eux peuvent développer facilement des problèmes de santé comme des maladies infectieuses et ont en règle générale une espérance de vie réduire. D’autres lapins sont élevés et transportés dans des conditions sanitaires qui laissent à désirer pendant plusieurs semaines d’affilée, ce qui ne permet pas à l’animal de s’épanouir et laisse souvent des séquelles pourtant évitables. En 2008, une étude a estimé que plus de la moitié des animaux transportés et destinés à la vente étaient malades. Il est donc préférable d’adopter votre petit lapin dans un refuge. Vous pourrez choisir votre animal de compagnie en toute transparence et ne pas avoir de surprise par la suite. En plus les membres du refuge seront plus à même de vous aider à choisir en fonction du caractère de l’animal.

En conclusion, s’il vous plait pas d’achats impulsifs pour Noël, la lapin n’est pas seulement un petit animal mignon, il est territorial, la plupart du temps il n’aime pas être porté dans les bras ni soulevé de terre. Bref ce n’est pas une peluche qui mange des carottes et du pain dur mais un être vivant doté de caractère et d’émotions diverses qui aime le bon foin et la verdure ! 😉

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *