Alimentation des lapins, Bien-être du lapin, Comportement

Mon lapin ne mange pas son foin, que faire ?

Le lapin domestique est extrêmement friand de foin, mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle il faut lui en donner. Son système digestif particulier ne saurait se passer des fibres apportées par le foin. Si votre lapin ne mange pas le foin que vous lui donnez, il vous faut absolument en trouver la raison et surtout la solution.

Le lapin, un herbivore stric

La nourriture du lapin doit satisfaire à deux exigences : elle doit correspondre à un régime herbivore strict. Mais elle doit également être adaptée à sa façon de mastiquer pour user ses dents qui poussent en permanence, et notamment ses incisives.

L’ingestion de fibres pour le lapin est vitale et le foin en est le meilleur pourvoyeur. Son système digestif supporte mal les aliments pauvres en fibres qui ralentissent son transit, alors que le foin est rapidement évacué.

Dans la nature, le lapin passe son temps à mastiquer de l’herbe par des mouvements de mâchoire horizontaux qui favorisent l’usure des dents. Le foin remplit parfaitement ce rôle, tandis que les granulés l’obligent à des mouvements verticaux et brefs qui ne liment pas ses dents.

Il est important de donner de bonnes habitudes alimentaires dès le début en incitant l’animal à toujours consommer du foin. À l’instar de l’humain, le lapin a naturellement plus d’appétence pour des aliments qui sont souvent trop riches. Si votre lapin consomme des granulés par exemple, il délaissera son foin pourtant plus adapté, au détriment de sa santé.

Qu’est-ce qu’un foin de qualité ?

Vous souhaitez forcément le meilleur pour votre animal de compagnie et cela commence par un foin de qualité. Le premier signe en est sa fraîcheur, car même le meilleur foin, une fois vieux et trop desséché n’offre aucun attrait à l’animal.  Fuyez les foins poussiéreux irritants ou au contraire trop humides qui risquent de moisir.

Il existe de nombreuses variétés de foin et, si certaines sont adaptées à tous les lapins, d’autres sont déconseillées. Étant donné qu’il s’agit de la source d’alimentation la plus importante, il convient de prendre toutes les précautions.

  • Le foin de phléole des prés et le foin de dactyle qui ne sont composés que d’un seul type de graminées sont les seuls à convenir à tous les lapins, sans distinction d’âge ou de forme.
  • Le foin de luzerne contient beaucoup de calcium dont le lapereau a besoin pour sa croissance. Au-delà de 8 mois, il doit être totalement exclu de l’alimentation, car l’organisme adulte gère très mal les apports en calcium.
  • Vous pouvez choisir le foin de Crau, le regain ou le foin de prairie pour un lapin adulte, mais il faut surveiller de près que votre lapin ne développe pas de problèmes urinaires. Le cas échéant, préférez le foin de phléole ou de dactyle.

Vérifiez la dentition de votre lapin

Une bonne santé dentaire est cruciale chez le lapin qui passe de nombreuses heures à mastiquer. Tâchez de vérifier si votre lapin n’a pas une dent qui bouge, un abcès en train de se développer, une usure inappropriée, ou toute autre pathologie qui semble le gêner.

Si vous avez des doutes, vous pouvez demander à votre vétérinaire de pratiquer un examen sous anesthésie gazeuse.

Si votre lapin souffre effectivement de problèmes dentaires, vous devrez pré-couper son foin en petits morceaux pour lui faciliter la tâche pendant sa convalescence.

Vérifiez l’accès au foin

Vous devez d’abord veiller à ce que votre lapin ait du foin à disposition en permanence. S’il se rabat sur des granulés ou des graines pour calmer sa faim, il n’aura plus ensuite envie de foin. Le foin doit être facilement accessible au lapin. Le râtelier ou le sac à foin doit être judicieusement placé pour qu’il n’ait pas à faire d’efforts pour se saisir des brins, l’idéal étant à côté de sa litière puisque les lapins adorent faire popo en mangeant. D’autre part, il ne faut pas que le foin soit placé dans un endroit anxiogène, par exemple sur un lieu de passage où il sera dérangé, ou dans un courant d’air inconfortable. Si vous veillez à ce que votre lapin ait à disposition un foin de qualité en permanence et ne soit pas tenté par une nourriture inappropriée, tout devrait rentrer dans l’ordre.

Les questions à se poser au cas où mon lapin ne mangerait pas son foin

  1. Mon lapin a-t-il des problèmes dentaires ?
  2. Mon foin est-il d’assez bonne qualité ? ( Bien frais ? Bien vert ? Bien odorant ? Pas trop poussiéreux ?)
  3. Est-ce que je ne lui donne pas trop d’autres aliments genre friandises, granulés etc…?
  4. L’emplacement du râtelier à foin est-il judicieux ?

On passe à l’action

  • Cas numéro un, il ne mange que des granulés alors vous allez lui les donner seulement 30 minutes matin et soir.
  • Cas numéro deux, il ne mange que de la verdure alors vous allez faire en sorte de ne pas lui la laisser à disposition toute la journée. Ainsi le reste du temps il sera obligé de manger son foin car il n’aura rien d’autre à se mettre sous la dent ! 😉

Astuces

Il existe des petites astuces si votre lapin ne mange pas son foin, par exemple mélanger à votre foin des herbes ou des fleurs déshydratées. En vente dans votre Rabbits Concept Store :

Si votre lapin ne mange pas son foin, on peut aussi rendre le fait d’en manger plus ludique, en lui achetant des jouets dans lesquels vous pourrez mettre son foin. Il associera le foin à un moment de jeu et donc de plaisir. En vente dans votre Rabbits Concept Store :

Bref tant tous les cas de figure ce n’est pas simple de leur résister mais il faut se dire que c’est pour leur bien. Il faut savoir qu’un lapin qui ne mange pas de foin aura forcément des problèmes dentaires. Allez courage, il y a sûrement une solution et sinon n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *